La corruption en entreprise :
agir contre cette pratique

La corruption en entreprise : agir contre cette pratique

Versement de pots-de-vin pour décrocher des contrats internationaux, pour faire référencer un produit ou obtenir un budget publicitaire… La corruption en entreprise nuit au business. Compte tenu des risques juridiques, financiers et de réputation inhérents, les sociétés ont un intérêt direct à mettre en œuvre des mesures anti-corruption.

Entre Alstom, accusée de corruption par les autorités américaines ou Sanofi soupçonnée d’avoir versé des pots-de-vin, la corruption touche les entreprises françaises. Les prix de certains projets sont ainsi renchéris pour amortir les coûts des versements issus des caisses noires. Et même si la France a gagné quelques places dans le classement 2015 de l’ONG Transparency International, elle ne se positionne qu’à la 23e place.

La corruption :
quelle définition retenir ?

Donner une définition la corruption n’est pas simple. Qu’elle naisse dans une relation entreprise-secteur public ou entre deux acteurs privés, elle se développe souvent dans les zones grises du business, notamment dans les échanges avec les fournisseurs.

Pénalement répréhensible, le délit de corruption peut être défini comme l'utilisation abusive d'un pouvoir à des fins privées (enrichissement personnel ou pour le compte d'une organisation). Concrètement, le collaborateur corrompu exécute, ou n’exécute pas, les tâches imposées par sa fonction, en contre partie d’un avantage personnel indu.

(suite)

On distingue deux formes de corruption en entreprise :

  • La corruption active, qui consiste à proposer une somme d'argent en échange d'un service ;
  • La corruption passive, qui consiste à accepter l'argent.

Parmi les principales tentatives de corruption, nous pouvons citer :

  • Les "dessous de table" ou pots-de-vin qui sont versés à des responsables afin qu'ils interviennent de manière plus rapide et favorable à une personne ou une entreprise.
  • Le conflit d’intérêt qui est, par exemple, une situation dans laquelle le responsable achat reçoit une compensation, sous quelque forme que ce soit, de la part de son fournisseur.
  • Le favoritisme qui est le fait de préférer une entreprise plutôt qu'une autre pour, par exemple, un marché public.
Corruption en entreprise

Comment agir
contre la corruption en entreprise ?

Vous suspectez un cas de corruption ou de conflit d’intérêt au sein de votre organisation 

Vous souhaitez identifier l’origine et les acteurs ?

Des cookies assurent le bon fonctionnement du site de Counter Fraud Consulting, en naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.