Fraude aux moyens de paiement :
de lourds impacts financiers

Fraude aux moyens de paiement : de lourds impacts financiers

Faux ordre de virement, fraude aux coordonnées bancaires, fraude au président, fraude à la carte bancaire… la fraude aux moyens de paiement explose en France.
Plusieurs centaines de millions d'euros sont détournées chaque année. Les montants annoncés, qui diffèrent selon les sources, ne sont que la face visible de l’iceberg, les entreprises touchées ne communiquant que rarement sur les fraudes dont elles sont victimes.

Placée en redressement judiciaire depuis mi-septembre, l'entreprise BRM Mobilier à Bressuire (Deux-Sèvres) a été liquidée le 27 janvier 2016 par le tribunal de commerce de Niort. Le fabriquant de mobilier pour bibliothèques et médiathèques, qui jouissait d'une notoriété de plus de 60 ans, a été victime d’une "fraude au président" (escroquerie qui consiste à exiger d’une entreprise un virement en se faisant passer pour l’un de ses dirigeants) qui a privé la trésorerie de l'entreprise de 1,6 million d'euros.

En 2014, le montant total de la fraude affectant les cartes de paiement françaises sur les transactions de paiement et de retrait réalisées en France et à l’étranger s’élève à 395,6 millions d’euros, en augmentation de 5,0 % par rapport à 2013, pour un montant total de transactions qui atteint 575,9 milliards d’euros, en augmentation de 4,9 % par rapport à 2013. Les paiements à distance, qui ne représentent que 11,6 % de la valeur des transactions domestiques, comptent pour plus de 66,5 % du montant de la fraude.

(Source Rapport Annuel 2014 de l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement).

Ces deux exemples illustrent combien les techniques d’escroquerie via les moyens de paiement sont nombreuses et peuvent avoir des conséquences financières majeures pour les entreprises.

Fraude aux moyens de paiement :
quelle définition retenir ?

La Banque de France a retenu, en concertation avec la profession bancaire, la définition de la fraude suivante :

La fraude, en ce qui concerne les moyens de paiement, désigne le comportement de toute personne morale ou physique qui :

  • Fait un usage anormal ou irrégulier d’un moyen de paiement, des éléments qui le constituent ou des informations qu’il contient, avec l’intention d’obtenir de manière indue un bien, un service ou un enrichissement, et/ou de causer un préjudice financier à celui qui a distribué le moyen de paiement, à un utilisateur ou à un tiers ;
  • Conteste de mauvaise foi un ordre de paiement valide dont elle est l’initiatrice.

Les fraudes aux moyens de paiement les plus connues :

  • La fraude au président ;
  • La fraude aux coordonnées bancaires ;
  • La fraude au prélèvement SEPA ;
  • La fraude à la carte bancaire.
Lutte contre la fraude aux moyens de paiement

Comment faire face
à la fraude au président ?

Vos collaborateurs sont les premiers à être exposés au risque de fraude au président.

Vous souhaitez les sensibiliser aux bons comportements à adopter ?

 

Des cookies assurent le bon fonctionnement du site de Counter Fraud Consulting, en naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.