Histoire de fraudes en entreprise

HistoireS de fraudes :
panorama de la fraude en entreprise

La fraude en entreprise a plusieurs visages. C’est un phénomène qui touche les entreprises, les associations ou les organismes publics, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité, et dont les préjudices financiers, juridiques ou d’image ne sont plus à démontrer. La vocation d’histoires de fraudes est d’illustrer par des cas concrets la fraude, un risque opérationnel comme un autre pour les entreprises.

Cybercriminalité, ingénierie sociale, piratage informatique, blanchiment d’argent, fraude aux moyens de paiement, fraude à la carte bancaire, détournement d’actifs, corruption… Nous avons recensé les histoires de fraudes les plus répandues en entreprise.

En partant d’un exemple concret, notre volonté est de vous aider à mieux comprendre ces situations et de vous interpeller sur les préjudices financiers, juridiques ou d’image pour votre organisation. L’objectif étant de vous sensibiliser au risque opérationnel et de positionner Counter Fraud Consulting comme votre partenaire de la lutte contre la fraude.

Qu’est-ce qu’un risque opérationnel ?

Pour pouvoir identifier et maîtriser ces risques, il est nécessaire de définir ce qu’est un risque opérationnel. Il est généralement défini comme « le risque de perte résultant d’erreurs humaines, de systèmes ou processus internes défaillants, ou des évènements externes ».

Le risque opérationnel est donc un risque subi par l’entreprise. Il est parfois diffus et difficile à appréhender de par la multitude de formes qu’il peut prendre. Les fraudes et malveillances en sont une illustration.

La gestion du risque de fraude :
une démarche d’amélioration continue

S’engager dans une démarche de suivi du risque opérationnel implique de passer par des étapes clés :

  • Prendre conscience du
    risque de fraude

    La prise de conscience permet de s’inscrire dans une démarche plus préventive que réactive.

  • Mettre en œuvre des dispositifs de
    prévention de la fraude

    Cette étape consiste à établir une cartographie des risques de fraude en entreprise qui s'appuie sur une analyse des processus métier, à laquelle on croise la typologie des risques opérationnels.

  • Mettre en place
    des actions de détection

    La détection passe par l’exécution de contrôles dans les activités opérationnelles. L’analyse de données est l’un des moyens pour détecter d’éventuelles anomalies.

  • Organiser la lutte
    contre la fraude

    Les audits de fraude donnent la possibilité d’apporter une réponse en termes de prévention et de détection de la fraude.

  • Communiquer et former
    pour sensibiliser

    La réalisation de campagnes de sensibilisation de lutte contre la fraude et la mise en place d’un plan de formation dédié sont essentielles à la mise en œuvre d’une culture de prévention partagée.

Des cookies assurent le bon fonctionnement du site de Counter Fraud Consulting, en naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.